Archive for juillet, 2010


Avec Bouèb, et donc avec Les Grands Moyens, nous étions à Marseille durant une semaine pour un travail dans les quartiers Nord de Marseille. C’est l’Apcar (La Cité des Arts de la Rue) qui gère l’organisation de cet Atelier de Révélation Urbaine en collaboration avec le Centre Social des Musardises et l’Addap 13.

Il s’agit donc d’une sorte de chantier éducatif avec des enfants du quartier Consolat. Durant cette semaine, ils étaient sept,  de 11 à 14 ans, avec deux animateurs qui les accompagnaient.

Ce chantier révèlera une partie de Marseille à ces jeunes, mais aussi aux habitants et aux curieux d’histoire. Au cours de la journée du patrimoine, ils pourront assister à la Visite Scènographiée de cet escalier. Oui, parce qu’il s’agit d’un escalier, trente-neuf marches qui mènent à la colline des Musardises. Colline du château, aujourd’hui remplacé par le lycée Nord, colline des rencontres, des défis, des peurs et des grands plaisirs, Colline des Amours…

Et c’est une histoire d’Amour que nous allons raconter…

Récit en images et en son ci-dessous :

Publicités

à chaque fois un nouveau film,

à chaque fois un nouveau quartier, de nouvelles histoires

à chaque fois de belles rencontres…

Une vraie forte et belle aventure !

Elle commence par une résidence de 10 jours, que nous avons fait durant le mois de juin, (voir article du 22 juin). Il faut faire sa place à l’Abattoir et son trou dans un quartier. St-Cosme, sa Grande Rue, son canal. Il nous livrera ses histoires. D’abord au compte goutte, puis comme une rivière…

Ensuite, écriture du scénario avec Prisca et Gary, puis les séances photos dans des conditions parfois abracadabrantes… Ce sera un peu plus de 1500 photos à traiter, trier, classer et sélectionner pour l’affichage de 400 photogrammes, en noir & blanc, au format A3.

Voici le flip-book du film. C’est l’intégrale des photos prises.

Une sorte de making-of du film :

Après le tournage, on passe à l’étape suivante, le traitement des photos en photogrames :

Puis, c’est l’affichage (la projection) :

Et enfin, le moment du spectacle (euh… du film, pardon !) :

J’aurai beau mettre toutes les photos du monde, elle ne suffiront pas à transmettre la magie qui s’est produite dans le quartier, avec Marion, Maahmar, Docteur Ftoussi, le Nicéphore Café, Sylvie… Merci à vous !

Je pourrez vous en parler des heures…

Passez donc à la maison ! On boira un verre et on en parlera…

C’était le 08 juillet 2010, la sortie de création de Secteur Postal 212 !

On sait que les végétaux réagissent aux comportement et même aux pensées humaines. De plus chacun est porteur de souvenirs et de secrets transmis silencieusement de génération en génération. L’équipe Secteur Postal a donc réussi à révéler les souvenirs au pied de l’arbre Génial & Logique, place de l’abbaye à Terrasson, dans le cadre du festival de l’Imaginaire.

Belle conclusion d’une résidence de 9 mois à Terrasson, le temps de gestation du spectacle.

Le spectacle à joué également à St-Amans de Coly, puis à Mulhouse pour le festival Scènes de Rue. Il s’enrichi, le plaisir à jouer augmente et la qualité du spectacle s’améliore à chaque représentation… Nous pouvons donc lancer la diffusion, longue vie à Secteur Postal, un grand merci à tous les partenaires à toute l’équipe technique et aux nombreux amis qui nous aident régulièrement, la suite en photos et bientôt chez vous !