Cela se passe dans le cadre du festival : »Les Effervescentes« , organisé par Pascal Larderet et la Cie Cacahuète, chez qui nous étions en résidence d’écriture dans leur magnifique lieu de réflexion et de création : « Le Lieu Noir » à Sète.

Un petit festival avec de grands noms, un colloque sur les Arts de la Rue ayant pour thème : « Crise de Risque », et pour l’équipe de Na Capa Tanta, c’est un nouveau défi : créer une histoire, un parcours, faire le tournage, le montage et la projection d’un film NCNC en quatre jours avec une équipe réduite.

Nous arrivons le 22 septembre pour jouer le 25. Il faut donc être efficace, Pascal nous a bien préparé le terrain mais il faudra se passer de toute l’atmosphère conviviale que nous arrivons à instaurer avec du temps de présence et de rencontres… Difficile de se faire accepter lorsque les habitants ne nous connaissent pas, nous le comprenons et nous nous adaptons. Nous faisons quand même quelques belles rencontres au milieu des curistes pas curieux. Tout d’abord, Régine et Gilbert qui accepteront de se prêter au jeu d’une danse cinématographique et puis il y a aussi Denis, Yseult et leur amis qui, en plus de nous faire rêver, de bateaux, d’aventures, de vie au bord de l’eau… nous aiderons grandement pour la première partie du film.

Nous avons réussi notre pari en créant un film, monté plus rapidement que d’habitude, un peu plus court,  mais qui aura au final, du sens et de la profondeur.

« Le Temps d’un Tango » – Un film NCNC – Tourné et projeté à Balaruc-Les-Bains (34)

Production : Na Capa Tanta

Directrice artistique : Prisca Villa

Co-scénaristes : Prisca Villa & Jérémie Steil

Directeur de la photographie : Jérémie Steil

Directeur de la projection : Christophe Nozeran

Responsable post-production : Maïka Eggericx

Chargé de diffusion : Jérôme Devaud

Femme : Régine

Homme : Gilbert

Barman : Giacinto

Antonio : Jérémie

Annunziata : Prisca

Remerciements : à l’équipe du Ciné Cure ; à Lolote pour l’intuition ; à Alain pour l’écoute ; à Denis et Yseult pour l’ouverture à la mer ; à Vivi, pour ses yeux de photographe ; à Jackie et sa maison ; à Isabelle et Patrick ; à toute l’équipe des Effervescentes et de Cacahuète…

Pour se faire une vraie idée du concept Na Capa Tanta, il faut le voir…

Pour ceux qui n’étaient pas à Balaruc, vous pourrez trouver tous les photogrammes du film dans la galerie photo du Dandy ManchÔt, cela ne vous aidera qu’à avoir un tout petit aperçu de ce qu’est véritablement ce spectacle. Contactez nous pour connaître nos prochaines expérimentations et venir assister à un film NCNC, en direct.

contact@nacapatanta.org et/ou Jérôme Devaud : +33 (0)6 33 24 85 64


Publicités